fantasy-2846786_960_720

Nous faisons tous des rêves, certaines personnes s'en souviennent très bien et d'autres non. Mais même lorsque vous avez l'impression de ne pas avoir rêvé, votre inconscient s'est malgré tout exprimé durant votre sommeil.

D'un point de vue scientifique et psychologique, le mécanisme du rêve s'explique très bien (je vous passe volontairement l'approche neuroscientifique car là n'est pas le sujet). Lorsque nous dormons, et que nous sommes en phase de sommeil paradoxal, une activité psychique intense continue de se produire. Il s'agit du rêve. Cependant, puisque cette activité psychique n'est pas volontaire, on considère qu'elle est inconsciente. Par conséquent, durant le sommeil, la partie consciente de notre être dort, tandis que l'inconscient s'exprime. Par opposition à la partie consciente qui peut être verbalisée puisque identifiable, l'inconscient ne peut pas s'exprimer à l'aide de mots, c'est pourquoi il utilise des symboles. Selon Jung, l'inconscient n'est cependant pas uniquement constitué de contenus refoulés. Il est aussi riche de connaissances emmagasinées, souvent à notre insu, incluant notamment des symboles et des archétypes. Les théories développées par Freud et Jung sont bien entendu plus vastes que ça, mais je ne désire pas m'étendre sur le sujet, préférant vous inviter à vous procurer des livres qui seront forcément plus complets qu'un article de blog. De plus je tiens à n'évoquer que les éléments avec lesquels je suis d'accord.

D'un point de vue psychologique, on considère donc que le rêve sert de compensation (réalisation des désirs, élimination du stress et des émotions...). Ce qui est vrai pour certains rêves, mais pas tous (pour certaines personnes ces rêves compensatoires sont même une minorité). Le rêve possède aussi la faculté de classer les données assimilées pendant la journée et clarifie ainsi les situations (on dit souvent que la nuit porte conseil). Jung a également expliqué que le rêve peut avoir une fonction d'anticipation, non pas grâce à un quelconque don de voyance, mais parce l'inconscient sait souvent ce que le rêveur compte faire pour gérer une situation. Cette hypothèse cherchant à rationaliser le caractère divinatoire des rêves a cependant ses limites, et quiconque faisant des rêves de ce type s'en rendra vite compte (comment pourrions nous par exemple anticiper un évènement improbable ou le comportement d'une personne que l'on ne connaît pas encore?).

book-2929646_960_720

Comme bien souvent la science n'explique qu'une partie du phénomène, celle qui est mesurable. Mais reste la partie, non mesurable, concernant les capacités parapsychiques. Car si les rêves peuvent vous parler de vous et ainsi devenir conseillés, ils peuvent aussi parler de l'avenir, par le biais des fameux rêves prémonitoires. Il est alors possible prévoir des faits de toutes sortes, plus ou moins importants ou surprenants, et situés plus ou moins loin dans l'avenir (selon vos capacités). Par exemple, vous pourriez rêver que dans 3 ans vous irez voir tel artiste en concert et que durant le show, vous rencontrerez votre futur meilleur ami avec qui vous partagerez ensuite absolument tout...Hors s'il ne s'agissait que d'une prédiction logique de votre inconscient, basée sur votre personnalité et vos habitudes, vous pourriez éventuellement prévoir d'aller à ce concert (dans la mesure où les artistes font régulièrement des tournées) mais pas que vous y rencontrerez cette personne, qui aujourd'hui est un parfait inconnu, et que vous deviendrez ensuite aussi proches...Votre inconscient ne peut absolument pas déduire cette information sans utiliser une capacité de l'ordre de la clairvoyance. 

Suivant le développement de vos capacités parapsychiques (et en particulier de votre médiumnité et de votre clairvoyance), vos rêves conseillés et prémonitoires seront plus ou moins fréquents. Et plus vous travaillerez vos capacités (et vos rêves, qui n'en sont qu'un prolongement), plus vous en ferez. Cependant, il faut reconnaître que nous ne sommes pas tous égaux sur ce point, l'évolution spirituelle jouant également un rôle (et potentiellement la génétique), il y a des personnes pour qui développer ces capacités sera plus dur que pour d'autres. Mais si vous avez du mal il ne faut surtout pas vous décourager, et ne commettez pas non plus l'erreur de ne pas travailler sur votre évolution spirituelle. En ésotérisme tout se complète!

Mais passons à présent à la construction du langage de vos rêves. Votre inconscient élabore son propre symbolisme en se basant sur votre culture, votre entourage, votre sensibilité, vos connaissances, les lieux, les situations ou les personnes qui vous ont marqué...Bref toutes les informations que vous avez enregistré, de façon consciente ou non. Par exemple, votre inconscient pourra utiliser un des personnages de votre série préférée pour représenter une personne ayant des traits de caractère commun avec ce personnage ou une partie de votre personnalité. De part le langage personnel de notre inconscient, nous sommes donc toujours les mieux placés pour interpréter nos rêves. Cependant les dictionnaires des rêves ne sont pas inutiles pour autant! Bien au contraire! Du fait que notre inconscient est influencé par notre culture, nous avons donc enregistré tout un tas de symboles directement issus de la société dans laquelle nous vivons, des superstitions véhiculées, des croyances religieuses dominantes dans notre pays, de nos valeurs morales ou encore des liens que nous faisons entre certaines couleurs et certains faits ou objets (par exemple le bleu du ciel). Ces symboles communs sont ceux que l'on peut retrouver dans les dictionnaires des rêves. Ils ne faut pas les voir comme des vérités absolues, mais plutôt comme des fils d'Arianne qui vous guideront dans l'interprêtation de votre rêve. Et croyez moi, ils sont bien utiles! Surtout lorsque l'on débute! Et en oniromancie on est débutant pendant plusieurs longues années tant c'est compliqué et instable! Personnellement je pratique l'oniromancie de manière assidue (entendez par là sérieusement et quotidiennement) depuis 10 ans et ces 10 années m'ont été nécessaires pour véritablement maîtriser cette pratique.

gothic-2910057_960_720

Ce qui rend cette discipline aussi difficile, c'est que le symbolisme de votre inconscient va sans cesse évoluer. Plus vous travaillerez, plus il deviendra riche et complexe. Sans parler que vous emmagasinez chaque jour de nouvelles informations qui serviront à créer de nouveaux symboles qui feront sans cesse évoluer le langage de votre inconscient. Par conséquent, vous devrez vous adapter constamment à ces changements, jusqu'au jour où vous comprendrez parfaitement la façon dont VOTRE inconscient élabore ses symboles et comment aller chercher au plus profond de vous ce que vous évoquent ces derniers. Ce qui est intéressant c'est que ce travail, au-delà de l'oniromancie en elle même, mène forcément à une meilleure connaissance de soi. Mais même lorsque vous maîtriserez parfaitement cette discipline, il y aura toujours des moments où vous aurez encore besoin de consulter des dictionnaires des rêves, tout simplement parce que vous ne comprendrez pas certains symboles et que vos dictionnaires vous apporteront des pistes à explorer.

Alors si vous désirez débuter l'oniromancie, la meilleure chose à faire est de commencer par noter tous vos rêves dans un cahier, avec le plus de détails possible et de préférence juste après les avoir fait (vous aurez ainsi davantage d'impressions et de détails). Procurez-vous plusieurs dictionnaires des rêves (voir ci-dessous) qui seront complémentaires, et analysez vos rêves au fur et à mesure, en tenant compte de ce que vous évoque les symboles et de votre intuition. Éviter d'attendre trop longtemps avant d'interpréter vos rêves, souvent les meilleures intuitions viennent lorsque vous venez tout juste de faire votre rêve. Je peux même vous dire par expérience que j'ai souvent interprété intuitivement mes rêves alors que je venais tout juste de me réveiller, car dans cet état de réveil, l'intuition prend souvent le dessus sur l'intellect (hors l'intuition est toujours bonne conseillère). Puis reprenez votre rêve le soir, voire quelques jours après, afin d'en faire une interprétation davantage intellectualisée. Vous serez souvent surpris de constater que votre interprétation intuitive était particulièrement juste, tandis que l'interprétation rationnelle apportera des détails complémentaires. Notez également que la première chose à voir dans votre rêve, c'est le message principal, les détails doivent être vus de façon secondaire, sans quoi vous risquez de vous embrouiller.

Vous avez à présent les bases essentielles pour vous lancer! Je vous souhaite donc de faire de beaux rêves!^^


Articles complémentaires:

 

Interprétation des rêves: reconnaître le temps

L'oniromancie - interprétation des rêves

 


 

 

Livres complémentaires:

 

L'abc de l'inteprétation des rêves

de Corinne Morel

51dWlLeOHkL

________________________________________________

Le grand dictionnaire des rêves et leur interprétation

de Pamela J. Ball

bm_11518_aj_m_4783

________________________________________________

Dictionnaire des rêves

de Hélène Renard

Renard-Helene-Dictionnaire-Des-Reves-Livre-14499730_L