Plaque d'autel roue de l'année copie

Lorsque l'on s'intéresse à la spiritualité et que l'on cherche à évoluer sur ce plan, on rencontre fatalement bon nombre de personnes qui prétendent qu'il est important de se détacher de la matérialité, et même qu'aucune évolution spirituelle ne peut se faire sans cette condition. Mais qu'en est-il vraiment? Qui a un jour décrété que l'aspect matériel de notre existence devait être considéré comme néfaste pour notre évolution spirituelle? Car ce n'est pas parce que la majorité des gens propagent cette idée que c'est vrai, ce ne sont que des idées humaines et l'humain est loin d'avoir toujours raison.

C'est pourquoi aujourd'hui j'ai décidé de vous donner mon opinion sur le sujet. Opinion qui risque d'en choquer certains, puisque selon moi l'aspect matériel de nos vies ne doit en aucun cas être rejeté, bien au contraire, nous devons nous en réjouir et l'utiliser à bon escient, tout en sachant conserver l'équilibre nécessaire.

Nous sommes des êtres incarnés, dotés d'une âme mais aussi d'un corps servant de véhicule à cette âme. Notre corps, au-delà d'abriter notre âme, est un outil précieux qui nous permet d'expérimenter la vie à travers nos sens afin d'emmagasiner des connaissances et de gagner en expérience et en sagesse. Le but de toute incarnation est d'évoluer spirituellement grâce à ces expériences vécues sur le plan matériel. Hors si l'on rejette ce plan matériel, comment pouvons-nous évoluer correctement? La matière est donc un aspect très important sur le parcours de notre évolution spirituelle, elle est même essentielle, sinon le concept d'incarnation n'aurait tout simplement aucun sens.

C'est pourquoi, selon moi, nous devons jouir de ce que la vie a à nous offrir, nous devons nous aimer nous même et aimer les autres, car nous avons beaucoup à apprendre à travers les personnes que l'on côtoie. Nous devons faire des expériences et en tirer des leçons, sans avoir à culpabiliser (dans la limite où ne faisons de mal à personne bien entendu). Ceux qui prétendent que jouir de l'aspect matériel de vos vies est mauvais pour votre âme n'ont juste rien compris, ne les laissez pas vous faire vous sentir coupable. Vous avez le droit de vous aimer physiquement et de prendre plaisir à vous habiller ou vous maquiller car votre apparence physique est le reflet de votre être profond, alors exprimez-vous et ne culpabilisez pas pour ça! Ce n'est pas une démarche si superficiel quand on le fait sainement (et non pas dans le but de suivre la mode et de correspondre aux critères de beauté de la société, le tout en se fichant de l'impact que cette attitude peut avoir). Les vêtements et le maquillage sont un moyen d'expression et parfois même de revendication, ce sont donc des actes dont vous n'avez pas à rougir. Votre corps doit être votre allié, pas votre ennemi! Un corps que vous aimez et qui est en bonne santé sera un bien meilleur outil pour faire des expériences qu'un corps négligé dont vous avez honte. Lorsque vous aimez votre apparence physique vous êtes plus détendu, vous avez davantage confiance en vous et allez davantage vers les autres, c'est aussi simple que ça! Alors en quoi ce serait mal de prêter de l'importance à votre apparence? En quoi cela freinerait-il votre évolution spirituelle? En rien du tout, bien au contraire. Je pense qu'il est vraiment très important d'arrêter cette dissociation corps/esprit, c'est une erreur de penser comme ça. Certes votre esprit survivra à votre corps, mais votre corps actuel sert à faire évoluer votre esprit, c'est pour cette raison qu'il s'y est incarné! Alors aimez votre corps, aimez votre vie, réalisez-vous pleinement et réjouissez-vous des différentes expériences que vous ferez grâce à vos sens.

Bien sûr ça ne veut pas dire qu'il faut se laisser aller à des excès (bien que les conséquences de ces excès seraient de bonnes leçons pour peu qu'elles soient comprises), l'équilibre est toujours le choix le plus sage. Vous devez en permanence laisser autant de place à votre esprit (et donc à votre spiritualité) qu'à votre aspect matériel, c'est la seule façon d'évoluer correctement. Si cet équilibre est rompu dans un sens ou dans l'autre, vous allez vous freiner. Pour imager cela on pourrait comparer la situation au fait de marcher: si vous utilisez vos deux jambes vous avancerez rapidement, si vous n'en utilisez plus qu'une vous allez avancer plus lentement et vous fatiguer plus vite. Le tout est de trouver un juste milieu et agir en accord avec votre spiritualité (et donc avec respect et éthique). Mais vous n'avez pas à rougir de profiter de ce que la matière a à vous offrir, cela n'enlève rien à l'être spirituel que vous êtes.

Vous aimer physiquement ne doit pas non plus vous empêcher d'accepter de vieillir et donc d'avoir conscience que la beauté, au-delà d'être aléatoire (puisque cette conception varie en chacun de nous), est amenée à évoluer, et il vous faudra apprendre à aimer votre corps lorsqu'il prendra des rides et perdra en fermeté. Ces changements corporels seront eux aussi une expérience pour votre âme. De la même façon, vous aimer physiquement ne doit pas vous faire miser la totalité de votre existence sur votre physique, sinon un jour vous vous retrouverez sans rien si ce n'est vos regrets. Encore une fois tout est une question d'équilibre!

En résumé:

Tant que vous continuerez à allier votre aspect spirituel à votre aspect matériel, vous évoluerez de la meilleure façon possible. Ce n'est que lorsque cet équilibre est rompu, soit en privilégiant la matière, soit en privilégiant la spiritualité, que l'évolution se voit entravée.

 

Et vous, qu'en pensez-vous?