the metaphorical suicide copie

Cela fait plusieurs années que je suis du coin de l'oeil la carrière de Morgue, l'admirant tout particulièrement pour ses performances et sa capacité à repousser les limites de son corps. Lorsqu'il s'est mis à faire des vidéos pour parler philosophie et ésotérisme, j'ai immédiatement adoré son travail, pour la simple et bonne raison que j'adhère à presque tout ce qu'il dit. C'est pourquoi il y a quelques mois je me suis enfin décidée à acheter ses livres: The Metaphorical Suicide et Book Zero.

Bien que j'ai acheté les deux livres en même temps, et que Book Zero se doit d'être lu après avoir assimilé The Metaphorical Suicide, je ne vais vous parler aujourd'hui que de ce dernier, dans un soucis de clarté. Un second article viendra donc un peu plus tard pour vous faire part de mon opinion sur Book Zero.

Vous l'aurez sûrement compris en lisant son nom, The Metaphorical Suicide ne se trouve qu'en anglais, ce qui est certes un peu dommage (mais d'un autre côté l'anglais est une langue incontournable). De sa traduction française, Le Suicide Métaphorique, se veut être un titre accrocheur, légèrement provocateur (l'auteur étant fidèle à lui même), mais qui prend tout son sens lorsque l'on comprend le sujet du livre. Car il est en effet question de détruire en quelque sorte tout ce que l'on pense savoir, tout ce que l'on est, pour se reconstruire et devenir enfin soi même.

Ainsi l'auteur explique à quel point nous subissons tous des influences culturelles, religieuses et sociales depuis notre naissance, et à quel point tout ceci façonne notre personnalité et nos vies à notre insu. Morgue démontre avec beaucoup d'aisance l'ampleur de ce brainwashing et les répercussions que cela peut avoir sur nos vies et notre épanouissement personnel, puis offre une méthode à appliquer afin de faire sauter tout ce qui est faux ou potentiellement faux, voire totalement insensé. Cette méthode consiste à retirer tout ce qui laisse place au doute en se posant les bonnes questions, et de considérer que s'il y a le moindre doute c'est que c'est potentiellement faux (vous admettrez que c'est logique^^). Ainsi, ce grand ménage laisse place à des bases saines sur lesquelles aucun doute ne subsiste, et qui permettront de se construire une opinion basée sur la logique. Tout doit y passer, de la religion à la science, en passant par les comportements sociaux. Bien entendu vous comprendrez que mon explication reste assez brève, je ne fais ici qu'une simple review, si vous voulez plus de détails je ne peux que vous inviter à vous procurer ce livre.

Tout un chapitre est ensuite consacré à la déconstruction de la personnalité dans le but d'ensuite devenir la personne que nous sommes vraiment. Morgue explique que la personnalité est quelque chose de très malléable et qu'il est finalement assez simple de retirer certains traits dont nous ne voulons plus pour ajouter d'autres traits que nous aimerions avoir. Il invite le lecteur à dépasser ses limites, à dépasser ses peurs, à faire de nouvelles expériences, à tester des choses pour lesquelles nous pourrions avoir une véritable aversion, au risque de découvrir que nous y prenons du plaisir et que nous voulons leur faire une place dans nos vies. Que l'on adhère à tout ou non, ce livre est une véritable petite merveille de réflexion et de philosophie.

En ce qui me concerne j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire. Ce suicide métaphorique est quelque chose que j'ai moi même réalisé lorsque j'ai commencé à travailler avec mon veilleur, même si pour y parvenir j'ai utilisé des moyens quelques peu différents. Cependant, en lisant les écris de Morgue, j'ai pris conscience que cette déconstruction que j'avais effectué n'était pas complète car je l'avais principalement axée sur les croyances religieuses et païennes, mais je ne m'étais pas défaite du brainwashing de notre société, ou en tout cas pas complètement (j'ai quand même toujours été un peu en marge de notre société, donc rejeter certains comportements insensés fait littéralement partie de mon quotidien). Selon moi tout ceci est un passage incontournable pour évoluer, et par là j'entends une évolution saine, basée sur une quête de vérité et de connaissance.

Mon seul petit bémol concernant ce livre est le chapitre sur les drogues psychédéliques. Morgue explique que ces drogues sont de précieux outils pour élargir la conscience et se donner des bases de réflexion supplémentaires. Il explique comment les utiliser et pourquoi, ce qui rend ce chapitre très intéressant, dans la mesure où son approche des drogues est très intelligente. Cependant, bien qu'il fasse rapidement allusion au fait que l'utilisation des drogues psychédéliques n'est pas nécessaire, il les recommande vivement...Et moi là ça me pose problème (il fallait bien qu'il y est quelque chose qui ne me plaise pas dans ce livre, sinon c'était pas drôle ahah). Comprenez moi bien, je n'ai rien contre l'utilisation des drogues de ce genre, surtout pas si c'est fait de façon aussi sensée. Mais j'aurais aimé que l'auteur mette en garde le lecteur sur la dangerosité de ce genre de substance pour certaines personnes. Il est par exemple particulièrement déconseillé de consommer ce genre de produit lorsque l'on a des désordres mentaux, même aussi banals que la spasmophilie (d'ailleurs est-ce qu'on peut la considérer comme un désordre mental? j'avoue que je ne sais pas). Un spasmophile qui prend ce genre de substance pourrait vite sombrer dans la paranoïa et se retrouver avec une énorme crise de tétanie qui ne se calmerait pas tant que le produit aurait de l'effet...Autant dire que c'est comme ça qu'on se retrouve à l'hôpital. Et là je vous parle de spasmophilie car c'est un sujet que je connais bien, mais je n'ose même pas imaginer ce que ça pourrait produire avec des maladies plus graves. C'est pourquoi j'ai vraiment trouvé dommage que l'auteur ne mette pas davantage en garde ses lecteurs quant aux risques d'utiliser de telles substances.

Ensuite, sur le plan de l'ouverture de la conscience, je suis d'accord que c'est un outil qui peut être utile. Cependant je le vois comme une facilité, et la facilité n'est jamais le bon chemin à emprunter. Il existe bien d'autres moyens d'élargir la conscience et d'obtenir ces bases de réflexion, ces moyens sont de l'ordre des pratiques occultes et vous permettront non seulement d'obtenir les mêmes résultats, mais en plus, à travers le travail que vous aurez fourni pour réussir, vous gagnerez en volonté, en pratiques et en connaissances.

Cependant, ne désirant pas terminer cet article sur une note négative, je tiens à préciser que ce chapitre sur les drogues reste très intéressant car abordé avec beaucoup d'intelligence. Même sans y adhérer totalement pour les raisons que j'ai cité, j'ai sincèrement aimé le lire. Quant au livre en lui même, comme je vous le disais plus haut, c'est tout simplement un petit bijou, pour ne pas dire un incontournable!

Si vous désirez vous le procurer, il vous suffit de vous rendre sur le site Hyperianism.com

Si vous l'avez lu ou comptez le lire, pensez à me laisser un petit commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé!