IMG_6303b

Nous vivons dans une société où il est souvent difficile de s'accepter et de s'apprécier tel que l'on est. Les critères de beauté que nous impose notre société sont de plus en plus extrêmes et factices, en particulier en ce qui concerne les femmes, sans parler que l'intelligence est aujourd'hui vue comme quelque chose de honteux. Ainsi les femmes doivent subir tout un tas de modifications pour "être belles", tout en faisant l'apanage du "soit belle et tais toi". Parmi les modifications les plus fréquentes on retrouve bien entendu le maquillage, qui se veut, au fil des ans, de plus en plus chargé, au point de transformer parfois complètement le visage car, voyez-vous, les contours doivent être bien dessinés, les joues et le menton bien marquées, les contours du nez transformés, la base des cheveux légèrement ombrée...Le tout pour vous faire correspondre à une esthétique actuelle, esthétique qui n'existe qu'à travers ces artifices. Ajoutez à cela les faux cils, les faux ongles, les prothèses mammaires parce qu'une femme doit forcément avoir un tour de poitrine conséquent pour "être belle". Il y a aussi le fitness pour être mince, avoir les fesses rebondies, le corps musclé mais sans que les muscles ne soient pour autant trop voyants afin que madame ne soit pas trop masculine. Ah et n'oublions pas non plus les cheveux, pour être belle ils doivent être colorés car les couleurs naturelles sont trop fades (et ne parlons même pas des cheveux blancs!), subir tout un tas de procédés qui les assèchent, les affaiblissent, mais comme il faut en plus avoir une belle matière, une belle longueur et une masse de cheveux conséquente on vous fait tout simplement porter les cheveux d'une autre femme vivant à l'autre bout de la planète sur la tête. Mesdames n'oubliez pas non plus de mettre de l'antiride, et de vous exposer au soleil ou aux lampes à bronzer pour avoir le teint hâlé (et accélérer le vieillissement de votre peau, ce qui est donc totalement illogique), et veillez bien à suivre la mode pour vos vêtements au risque de passer pour une "has been"... La libération de la femme a encore du pain sur la planche, c'est moi qui vous le dit! fou

Alors que les choses soient claires, je n'ai rien contre le maquillage, les colorations capillaires, le fitness et autres joyeusetés (moi même j'aime me maquiller, me teindre les cheveux...Bref transformer mon apparence), ce qui me gêne c'est bel et bien cette image factice que l'on impose aux femmes comme étant le but à atteindre pour être belle et désirable (rien que cette expression, au secours, être désirable...Comme ci la femme était uniquement un objet de désir, une chose que l'homme peut posséder...). Et vous avez remarqué? Plus ça va plus de tels critères sont également imposés aux hommes (même si on est loin de ce que les femmes subissent), non pas parce que le féminisme gagne du terrain, mais parce que ça sert notre société de consommation. Depuis toujours on nous impose des critères de beauté pour nous faire consommer, on nous bourre le crâne pour nous convaincre que l'on DOIT être comme ça sinon on est forcément moche et destiné à vieillir seul. Je suis outrée devant cette manipulation, devant toute cette superficialité qui encourage les personnes à ne jamais être bien dans leur peau, à ne pas développer leur propre personnalité et leur propre esthétique. Combien sommes-nous à détester notre apparence? À se sentir trop gros(se), trop moche, trop flasque, trop poilu(e) (et oui, n'oublions pas que pour être belle il faut être imberbe!)...? Alors qu'en réalité nous sommes juste des êtres humains et que la perfection physique n'existe pas, nous sommes tels que nous sommes, c'est tout. Au final nous sommes malheureux, nous nous freinons à cause de nos complexes et nous dépensons des sommes insensées dans des produits qui, en plus, ne font pas de miracles. Voilà pourquoi j'ai décidé d'écrire cet article aujourd'hui, pour dénoncer tout cela, et pour vous encourager à entamer un processus de réconciliation avec votre corps.

Il faut savoir que la plupart des personnes complexées physiquement (presque tout le monde donc) se voient en réalité dans un miroir déformant. Ces défauts que vous voyez, vous les amplifiez, vous ne voyez qu'eux, alors que les gens que vous côtoyez ne les voient souvent même pas. Alors la première chose à faire est de vous regarder dans un miroir comme ci vous regardiez un inconnu. Ayez un regard détaché sur vous même, et faites la liste de ce que vous voyez. Êtes vous si moche? Si peu digne d'intérêt? Il est très important que vous fassiez cet exercice avec beaucoup de détachement et d'honnêteté envers vous-même, sinon il ne servira à rien. Cela peut vous demander de gros efforts de concentration, mais croyez-moi, ça en vaut la peine.

Ensuite, soyez indulgent envers vous-même. La compassion que vous offrez aux autres, vous avez le droit de vous l'offrir aussi! Vous avez des kilos en trop? Ce n'est pas quelque chose de grave ou d'irreversible. Si votre santé est en danger ou si vraiment vous ne supportez pas votre image, alors reprenez-vous en main: mangez sainement, faites de l'exercice, et vos kilos en trop partiront d'eux mêmes et en douceur. Vous détestez certains traits de votre visage, comme vos yeux ou votre nez? Demandez-vous pourquoi et si vous ne pouvez pas au contraire le voir comme un atout. Car oui, parfois nos défauts sont en réalité des atouts! Ce nez que vous détestez, vous le détestez parce qu'il ne correspond pas aux critères de beauté actuels, mais si vous laissez ces critères que la société vous impose, votre nez est-il si horrible ou au contraire ne donne-t-il pas de la personnalité à votre visage? Là où je veux en venir c'est qu'en assumant vos défauts vous pouvez en faire des traits personnels qui au final vous rendront unique. Et si vraiment vous n'y parvenez pas, alors gardez en tête que personne n'est parfait et acceptez-vous, c'est le plus beau cadeau que vous pourrez vous faire. Alors vous allez me dire "comment on s'accepte quand on déteste telle ou telle chose?", et bien c'est simple, en faisant avec vous même ce que vous faites avec les autres. Vos amis ne sont pas parfaits, les trouvez-vous repoussants pour autant? Je suis sûre que non...Alors ayez la même indulgence avec vous même.

Cette acceptation de soit est le premier pas vers la confiance et l'amour de soi. Cela n'a rien de narcissique ou de prétentieux, c'est simplement une des clefs essentielles du bien être. C'est ce qui vous permettra d'être bien dans votre corps, de prendre du plaisir à prendre soin de vous au lieu de continuellement chercher à vous cacher derrière tout un attirail de cosmétiques. Si vous aimez vous maquiller faites le! Personnellement j'adore le maquillage, je trouve que c'est un fabuleux moyen d'exprimer ma personnalité. Mais le maquillage (et tout le reste) doit être utilisé pour des bonnes raisons, et non pas pour se cacher tout en véhiculant cette fausse image de la femme. Soyez la personne que vous voulez être, et non pas la personne que la société veut que vous soyez. Bien entendu ce processus de réconciliation avec votre corps pourra être très long, mais en bout de ligne vous en ressortirez libéré d'un poids qui vous nuit bien plus que vous le ne pensez. Alors aimez-vous, soyez bons avec vous même, exprimer votre personnalité et votre créativité...Votre corps est le véhicule de votre âme, pas un support de marketing, alors utilisez le plutôt pour exprimer l'être que vous êtes love2