ouija-bande-annonce-france-sortie-date-horreur

L'histoire de la planche ouija:

La planche ouija fut créée au 19ème siècle, au moment de l'émergeance du spiritisme aux États Unis. En effet, au milieu du 19ème siècle le spiritisme (nommé "spiritualism" par les anglophones, terme qui est parfois repris en français) était tout nouveau et très à la mode. Les médiums commencèrent par utiliser différentes méthodes de communication, comme par exemple les tables tournantes, ou bien ils demandaient parfois aux esprits de frapper un nombre de coups sur un meuble correspondant à une lettre de l'alphabet (1 coup pour A, 2 coups pour B, 3 coups pour C...). Ce procédé rendait les communications incroyables, car des phrases se formaient ainsi, des lettres entières pouvaient être écrites, des communications pleines de sens se créaient, prouvant ainsi que ces communications ne pouvaient avoir lieu qu'avec une entité intelligente. Mais si ce procédé de communication était révolutionnaire, il était également très long et une communication complète pouvait se faire sur plusieurs séances, ce qui était un inconvénient majeur. C'est ainsi qu'un médium eu un jour l'idée d'attacher un stylo à un objet, et de demander à l'esprit de bouger cet objet pour écrire à l'aide du stylo. Les bases de l'écriture automatique étaient nées.

Différentes sortes de tables virent le jour à partir des années 1870. Ces dernières disposaient d'une aiguille permettant de désigner les lettres, les chiffres, ou le oui/non. Mais ce n'est que vers la fin des années 1880 que la planche ouija, telle qu'on la connaît aujourd'hui, fit sa première apparition.

C'est la Kennard Novelty Company qui se mit à produire des planches ouija en série pour la première fois. Quand au nom de la planche, deux versions existent à ce sujet. La plus courante explique que le oui-jà signifie oui en français et en allemand (jà). Mais il existe aussi une théorie sur le fait qu'on aurait demandé comment nommer la planche durant une séance de spiritisme, et que la goutte aurait alors épelé ouija.

 

Comment se présente la planche ouija:

La planche ouija est généralement en bois, parfois cartonnée. Les lettres de l'alphabet sont inscrites dessus, ainsi que les chiffres de 0 à 9, le "oui" et le "non", le "au-revoir", et parfois le "bonjour". Elle est également munie d'une goutte, parfois appelée "pointeur", et qui servira à montrer les différents signes de la planche pour répondre aux questions et former des phrases. Il est important que la planche et la goutte soient bien lisses, afin que l'esprit puisse faire glisser la goutte sans difficulté. Certaines planches ouija un peu plus travaillées, possèdent une goutte sous laquelle sont fixés trois petites billes en cristal de roche. Ces dernières l'aident à glisser plus facilement, mais aussi, sur le plan énergétique, elles aideraient l'esprit à la déplacer, le cristal de roche étant une pierre très facile à charger en énergie, et sur le plan symbolique, elle est aussi très reliée à la spiritualité.

Mais si vous ne pouvez pas vous procurer une telle planche, ce n'est absolument pas gênant. Veillez surtout à ce que les lettres soient bien lisibles, facilement repérables et accessibles, et comme je vous le disais, que la goutte glisse sans difficultés. Veillez aussi au décors de votre planche, bien que cela n'est pas d'impact direct sur les communications, je vous conseillerais d'éviter les décors glauques ou macabres, cela pourrait vous attirer du monde peu recommandable.

Il est également possible de se fabriquer un ouija en inscrivant chaque lettre, chaque chiffre, ainsi que le oui, le non et le au-revoir sur des petits papiers qu'on disposera alors en cercle sur une table (là encore bien lisse). On utilisera alors un verre retourné comme pointeur.

 

Ses dangers:

 La planche ouija n'est pas plus dangereuse que n'importe quel outil utilisé pour communiquer avec les esprits. Ce qui la rend potentiellement dangereuse c'est sa simplicité d'utilisation qui la rend accessible à tout le monde, y compris à ceux qui n'ont pas d'expérience ou qui désirent juste s'amuser à se faire peur. Le vrai danger du spiritisme réside dans l'attitude des participants et non pas dans les outils utilisés. La planche ouija ne porte pas malheur et n'attire pas nécessairement les mauvais esprits, ces rumeurs sont issues de récits le plus souvent mensongers ou provenant d'expériences ratées par des participants ayant agit de façon dangereuse.

Les principaux facteurs pouvant vous mettre en danger sont la peur, les mauvaises intentions, le manque d'expérience et de connaissances, le manque de politesse et de respect envers les esprits. C'est pourquoi vous ne devez jamais faire de séance de spiritisme si:

-Vous ne vous sentez pas prêt

-Vous avez peur

-Vous ne savez pas garder un parfait contrôle de vous même

-Vous n'avez pas lu un maximum sur le spiritisme, les esprits, et leur fonctionnement

-Vous n'êtes pas accompagné d'un médium ou d'un spirite sérieux possédant une grande expérience dans le domaine

-Votre seul but est de vous amuser, de vous faire peur, ou de rechercher le danger

-Vous n'avez aucun intérêt pour l'apprentissage ésotérique et spirituel

-Vous ne savez pas comment gérer les problèmes liés aux esprits et vous protéger d'eux, et/ou n'êtes pas accompagné d'une personne expérimentés sachant le faire

 

Enfin, gardez bien en tête que le spiritisme est dangereux, peu importe que vous utilisiez une planche ouija, l'écriture automatique, une table tournante ou tout autre forme de communication. Communiquer avec les esprits n'est pas un jeu et cela comporte de grands dangers. Si vous n'avez personne d'expérimenté dans votre entourage pour vous guider et réaliser la séance avec vous, si vous avez peur, si vous voulez juste vous amuser etc(voir liste ci-dessus)...ABSTENEZ-VOUS! Car c'est là que vous serez en danger. Et je suis très sérieuse, ne plaisantez jamais avec ça.

Et si vous faites une séance, gardez toujours du recul et ne croyez pas tout ce que les esprits vous disent, car comme les êtres incarnés que nous sommes, ils savent mentir, et il sera très facile pour eux de vous tromper.

Si vous désirez en savoir plus sur les rumeurs et les dangers de la planche oui-jà et du spiritisme en général, je vous invite à consulter cet autre article que j'avais écris à ce sujet:  Les rumeurs autour de la planche ouija

Réaliser une séance de spiritisme avec une planche ouija:

Avant de commencer, il est important de choisir un meneur de séance, qui sera un médium ou au moins un spirite, qui saura comment agir avec l'esprit et comment mener à bien la séance. Cette étape est très importante pour obtenir de bons résultats et pour éviter de se mettre en danger, il est donc impératif que ce meneur de séance soit une personne de confiance ayant une longue expérience dans le domaine, il en va de votre sécurité!

Pour commencer la séance de spiritisme, chaque participant pose son index sur la goutte ou sur le verre, sans appuyer. Le meneur demande alors à haute voix si un esprit est présent, ou bien appelle un esprit spécifique. Si un esprit répond, le pointeur (la goutte ou le verre) va se déplacer sur le oui. Si le pointeur ne bouge pas, alors c'est qu'aucun esprit ne répond, et dans ce cas le meneur répétera sa question jusqu'à ce qu'un esprit se manifeste, ou qu'il décide d'arrêter la séance, faute de résultats.

Lorsqu'un esprit accepte de communiquer, le meneur posera des questions, et l'esprit y répondra en déplaçant le pointeur. Le meneur pourra parfois autoriser un des participants à poser une question à l'esprit, mais il est préférable que cela soit convenu avant le début de la séance.

A la fin de la séance de spiritisme, le meneur remercie l'esprit au nom de tous les participants, et lui dit au-revoir. Le pointeur reste au centre, ou peut se déplacer sur le "au-revoir". Les participants retirent leur index du pointeur, et la séance est close.

Certains disent qu'il faut briser le verre utilisé lorsque la séance est terminée. Sincèrement, c'est inutile, ce n'est que de la superstition. Contentez vous de le laver, et vous pouvez bien sûr le conserver et le dédier à vos prochaines séances de spiritisme.

 

Printemps 1 copie

Si vous aimez mon travail, vous pouvez partager cet article grâce aux liens ci-dessous. Ne le copiez pas sur vos espaces personnels (blogs, sites...), même pas de façon partielle. Cet article et les photos qui l'accompagnent sont soumis au droit d'auteur et je n'en autorise pas l'utilisation. En copiant un article de blog, non seulement vous enfreignez la loi, mais en plus vous nuisez au blog dont est issu l'article dans la mesure où Google sanctionne les contenus en doublons dans son référencement. Donc si vous aimez ce blog et si vous désirez me voir continuer à écrire, s'il vous plaît, partagez uniquement le lien, ou utilisez les boutons de partage ci-dessous. C'est le seul moyen de respecter mon travail et de voir ce blog vivre durant encore de longues années! Merci à tous pour votre soutien et votre fidélité!